Pas de solutions "cosmétiques" pour l'emploi

21/12/2009
Pas de solutions "cosmétiques" pour l'emploi

Le Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo a lancé Lundi à Lomé la première Semaine de l'emploi qui se déroule du 21 au 23 décembre.

Cette manifestation est destinée à rapprocher les employeurs des personnes à la recherche d’un travail.

M. Houngbo a rappelé que la lutte contre le chômage et le sous-emploi étaient les priorités majeures du gouvernement.

« Grâce à la politique de réforme, notre pays retrouve peu à peu son potentiel humain, social et économique. Les bases d’un développement durable sont jetées et tout est prêt pour bâtir un édifice social fort, susceptible de faire prendre un bel envol à notre économie » a déclaré le chef du gouvernement.

Il a par ailleurs insisté sur la nécessité pour le Togo de rompre avec l’improvisation, l’amateurisme et d’instaurer la culture de la performance.

« Il nous faut désormais tourner le dos aux solutions cosmétiques et nous engager sur la voie rude, mais salutaire, du professionnalisme et de la quête de l’excellence » a encore indiqué le premier ministre.

Le taux de chômage au Togo est estimé à 6,8%, mais 27% de la population active est sous employés où exerce dans le secteur informel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.