Préavis de grève des syndicats de transporteurs routiers

20/07/2011
Préavis de grève des syndicats de transporteurs routiers

Le syndicat des transporteurs routiers et les organisations membres de la Fédération des travailleurs du bois et de la construction (FTBC-Togo) ont déposé mercredi un préavis de grève de 48 heures à compter de jeudi « si le gouvernement ne revient pas sur sa décision d’augmenter le prix de l’essence ».

Pour les centrales, «les dernières augmentations sont inopportunes et injustes car le coût du baril est actuellement à 95,52 dollars et les prévisions pour les jours à venir vont connaître une baisse, ainsi que le taux d’échange du dollar sur le marché mondial ».

Elles demandent au gouvernement «de revenir sans délai sur les prix des produits pétroliers d’avant le 3 juin 2011, de revoir la structure des prix des produits pétroliers en supprimant certaines rubriques dont ceux portant sur la +Taxe Chambre de Commerce +, d’ouvrir un dialogue national sincère et franc sur la cherté de la vie au Togo, de définir un mécanisme pour revoir à la baisse les prix des biens de premières nécessités ».  

Si effectivement le brut est à la baisse, le Togo a acheté des stocks bien en amont au prix fort. Une baisse éventuelle ne pourra intervenir que dans les deux mois à venir et à condition que la tendance soit orientée à la baisse. Il faut également signaler que le gouvernement subventionne le prix des carburants ; une mesure qui grève lourdement le budget de l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.