Retour à la table des discussions

07/03/2013
Retour à la table des discussions

Une grève pour pas grand chose. Le mouvement initié par le syndicat 'Synergie des Travailleurs du Togo' (STT) s’est achevé mercredi avec comme résultat la poursuite des négociations engagées par le gouvernement. Le pays aurait donc pu faire l’économie de ces débrayages dans l’enseignement et la santé. D’autant que d’autres centrales n’avaient pas cautionné le mot d’ordre.

Quoi qu’il en soit, les pourparlers vont porter sur une accélération des décrets d’application relatifs au nouveau statut de la fonction publique. Point central, l’augmentation des salaires.

Les autorités n’ont jamais contesté le fait qu’il était indispensable d’améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires, mais ces évolutions doivent prendre en compte les contraintes budgétaires du Togo.

Aussi, chaque partie, devra mettre un peu d’eau dans son vin et faire preuve d’un minimum de réalisme. C’est la règle du jeu dans toute négociation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.