STT : ‘Le gouvernement est ouvert au dialogue’

06/08/2013
STT : ‘Le gouvernement est ouvert au dialogue’

‘L’invitation lancée par le gouvernement togolais à Lech Walesa est une bonne chose et cela prouve qu’il est ouvert à la discussion et qu’on pourra arriver à trouver un accord de principe pour que les travailleurs togolais soient bien payés’. Ces propos encourageants sont ceux du coordonnateur de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), Gilbert Tsolenyanu (photo). La STT, un groupement informel de syndicats de base, a déclenché, il y a plusieurs mois, un bras de fer avec les autorités afin d’obtenir une augmentation de 100% des salaires des fonctionnaires. Impossible à satisfaire en raison de l’Etat des finances publiques, mais le gouvernement pourrait considérer favorablement une hausse acceptable du traitement des agents de la fonction publique.

Pour Gilbert Tsolenyanu, la visite de l’ancien président polonais la semaine dernière au Togo a été bénéfique. ‘Lech Walesa est connu de tous comme un grand syndicaliste de qui a mené une lutte comme la nôtre dans son pays, la Pologne et qui est arrivé à tirer des avantages pour les travailleur’ a-t-il déclaré. 

Il n’empêche, la situation de la Pologne communiste sous le général Wojciech Jaruzelski est un poil différente à celle du Togo de 2013.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.