Statut de la fonction publique : les syndicats s’impatientent

05/01/2013
Statut de la fonction publique : les syndicats s’impatientent

Le retard observé pour l’adoption du statut général de la fonction publique suscite la colère des principales centrales syndicales dont les revendications salariales n’ont pas été prises en compte dans le budget 2013.

«Les travailleurs ne peuvent plus rester les bras croisés », a déclaré vendredi Yves Palanga, le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Togo (CNTT).

Les syndicats envisagent de déposer un préavis de grève de 8 jours pour faire accélérer le mouvement. Le texte actuel date de 1968.

La semaine dernière, le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, avait indiqué qu’une loi de finances rectificative serait votée dès l’adoption du statut général.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.