Tous unis contre le chômage

04/01/2013
Tous unis contre le chômage

La lutte contre le chômage est au cœur du dispositif mis en place par le gouvernement pour relancer l'économie. L’emploi des jeunes est une priorité. Le gouvernement dispose de l’ANPE, d’un Fonds d’appui aux initiatives des jeunes et bientôt d’un Conseil présidentiel de l’emploi et de la formation. 

L’objectif affiché est de faire chuter le taux de chômage de 30 à 15% d’ici 2017.

Pour Edmond Comlan Amoussou (photo), le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi, les raisons d’espérer sont nombreuses. L’économie togolaise donne des signes de reprise, la croissance est satisfaisante et les grands projets (mines et infrastructures) vont créer plusieurs milliers de nouveaux emplois en 2013.

Republicoftogo.com : L’ANPE répond-t-elle aux besoins des demandeurs d’emploi ?

Edmond Comlan Amoussou : Depuis sa création, l’ANPE a enregistré 30.000 inscriptions sur lesquelles plus de 2000 demandes ont été satisfaites pour des contrats à durée déterminée ou permanents.

Chaque année 60.000 personnes font leur entrée sur le marché du travail dont 10.000 diplômés. L’ANPE trouve un job pour 2000 d’entre-eux. On est certes loin du compte, mais c’est un début encourageant.

Republicoftogo.com : Le gouvernement va lancer prochainement une « Coalition sur l’emploi des jeunes ». De quoi s’agit-il ?

Edmond Comlan Amoussou : C’est le rassemblement des énergies émanant des entreprises, de la société civile et des syndicats pour parvenir à un pacte national en faveur de l’emploi des jeunes avec des engagements concrets de l’ensemble des parties pour faciliter l’embauche.

Par ailleurs, un Conseil présidentiel de l’emploi et de la Formation verra le jour dans quelques semaines ; il rassemblera des représentants du gouvernement, des patrons et des personnalités de la société civile afin de créer un cadre propice à la création de nouveaux emplois.

Dans 5 ans, le Togo devra être en mesure d’afficher un taux de chômage inférieur à 15%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Que vaut vraiment la signature de la STT

Social

Au terme d’une Assemblée générale organisée lundi après-midi, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a décidé de suspendre sa participation au comité de suivi mis en place entre le gouvernement et les syndicats.

La base a bon dos

Social

L’appel à la grève lancé par la Synergie des travailleurs du Togo (STT) n’a pas remporté un franc succès. Les fonctionnaires étaient à leur poste. Seuls les personnels de la santé et de l’éducation étaient mobilisés.

Ligue des champions : qualification de Sémassi

Sport

Sémassi de Sokodé s’est qualifié dimanche pour le second tour de la Ligue des champions africains en battant dimanche à Lomé Sony Ela Nguema (Guinée Equatoriale). 

Michel Kodom prend du grade

Santé

Michel Kodom, fondateur de l’ONG humanitaire ‘Aimes Afrique’, a été élu samedi au Caire membre du Comité permanent de l'ECOSOCC (Conseil économique, social et culturel de l’Union africaine).