Une grève, ça se prépare

04/08/2010
Une grève, ça se prépare

Syndicalistes, journalistes et acteurs de la société civile entendent tirer les leçons de la grève avortée du 2 juillet dernier, qui avait été organisée après la hausse des prix de l’essence.
Le secrétaire général de la CSTT, Adrien Béléki Akouété, a reconnu mardi que le mot d’ordre avait été mal géré. Il recommande la mise en place d’un mécanisme qui permette d’organiser dans la clarté des mouvements de protestation en évitant le déclenchement de grèves sauvages et illégales.
Le directeur général du Travail, Amoussou Ekoué Faustin, a rappelé que seuls les centrales syndicales étaient habilitées par la législation togolaise à lancer un mot d’ordre de grève.
«Avant de déclencher une grève, il faut d’abord un préavis qui permet de démarrer les négociations. Si elles échouent au niveau de l’inspection du travail, on peut alors se mettre en grève. Mais, la grève devient illégale lorsqu’elle est faite sans préavis, ou bien accompagnée de violence et de séquestration », a rappelé M. Amoussou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.