Zone franche : la convention collective presque bouclée

05/09/2012
Zone franche : la convention collective presque bouclée

Les négociations pour l’adoption d’une convention collective en zone franche ont débuté mardi.

Pendant trois jours, employeurs, salariés, organisations syndicales et représentants du ministère du Travail, vont tenter de se mettre d’accord sur un texte acceptable par tous.

Pour Laurent Coami Tamégnon (photo), le président de l’association des Sociétés de la Zone Franche du Togo (ASOZOF), une bonne partie du travail a déjà été fait, notamment en ce qui concerne les salaires. 

Republicoftogo.com : Quelle est la teneur de ces négociations ?

Laurent Tamégnon : Depuis janvier 2012, une nouvelle convention interprofessionnelle existe au Togo. Il appartient à chaque secteur d’adapter cette convention. C’est l’objet des discussions ouvertes mardi. Il est indispensable de disposer d’un cadre légal qui puisse à la fois garantir l’intérêt des travailleurs et des employeurs.

Republicotogo.com : Que contient la nouvelle convention collective ?

Laurent Tamégnon : Il y a deux volets importants.

D’abord, la grille salariale. De ce côté, elle a été négociée et acceptée et son application remonte à mai 2012 ; il y a ensuite le cadre juridique qui va régir les droits et les devoirs des uns et des autres.

La convention collective est donc prête à 60%.

Republicoftogo.com : Quand peut-on espérer sa mise en application ,

Laurent Tamégnon : Très vite. Aussitôt que les négociations auront abouti et qu’il y aura consensus. Le comité mixte travailleurs/employeurs décidera alors de la date d’application. Ce sera en tout cas avant la fin de l’année.

Republicoftogo.com : L’activité des entreprises installées en zone franche est-elle satisfaisante ?

Laurent Tamégnon : L’activité est plutôt bonne, mais les sociétés pâtissent évidemment du ralentissement du commerce mondial en raison de la crise économique et financière internationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.