22.700 personnes affectées par les inondations, selon l'OCHA

20/10/2010
22.700 personnes affectées par les inondations, selon l'OCHA

Le Togo n'est pas le seul pays africain touché par les intempéries.
Les inondations en Afrique de l'Ouest et Centrale ont provoqué au moins 377 décès et affecté près de 1,5 millions de personnes depuis le début de la saison des pluies en juin 2010, a indiqué mardi le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha).
Les pays enregistrant le plus de morts sont le Nigeria (118), suivi du Ghana (52), du Soudan (50), du Benin (43), du Tchad (24), de la Mauritanie (21), du Burkina Faso (16), du Cameroun (13), de la Gambie (12), les autres pays enregistrant moins de 10 morts.
Les pays comptant le plus de personnes affectées sont le Bénin (360.000), suivi du Nigeria (300.000), du Niger (226.611), du Tchad (150.000), du Burkina Faso (105.481), du Soudan (74.970), de la Mauritanie (50.815), les autres pays enregistrant moins de 50.000 personnes affectées.
Selon l'OCHA, les pluies survenues fin septembre au Togo ont provoqué des inondations dans les préfectures du Golfe, de Yoto, d'Afagnan et des Lacs.
La population affectée est estimée à 22.700 personnes.
Le gouvernement a prévu l'ouverture de 3 sites d'accueil à Tokpli, Agome Glozou et Aklakou, et a exprimé un besoin urgent de 3 000 tentes pour la relocalisation des sinistrés.
En 2009, les inondations avaient tué quelque 195 personnes en Afrique de l'ouest et affecté 823.291 personnes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !