A Kpassa, les habitants veillent sur la frontière

15/03/2010
A Kpassa, les habitants veillent sur la frontière

Les trafics nombreux à la frontalière entre le Ghana et le Togo inquiètent la police ghanéenne. C’est pourquoi, elle a favorisé la création de comités villageois de vigilance chargés d’observer ce qui se passe et d’alerter aussitôt la police. C’est le cas à Kpassa, dans la région de la Volta.
Et les premiers résultats sont plutôt encourageants.
Selon Douglas Kumah, le commandant du district, cette collaboration a permis d’intercepter six chargements d’essence pour un total de 180 litres, mais les trafiquants qui circulaient à moto sont parvenus à prendre la fuite.
« Ce n’est pas de la délation, mais du civisme », souligne M. Kumah qui reconnaît toutefois que l’intervention des habitants peut poser des problèmes. Très récemment, un habitant de Kpassa a été blessé en tenant d’intercepter un individu qui transportait un chargement suspect.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.