A Kpassa, les habitants veillent sur la frontière

15/03/2010
A Kpassa, les habitants veillent sur la frontière

Les trafics nombreux à la frontalière entre le Ghana et le Togo inquiètent la police ghanéenne. C’est pourquoi, elle a favorisé la création de comités villageois de vigilance chargés d’observer ce qui se passe et d’alerter aussitôt la police. C’est le cas à Kpassa, dans la région de la Volta.
Et les premiers résultats sont plutôt encourageants.
Selon Douglas Kumah, le commandant du district, cette collaboration a permis d’intercepter six chargements d’essence pour un total de 180 litres, mais les trafiquants qui circulaient à moto sont parvenus à prendre la fuite.
« Ce n’est pas de la délation, mais du civisme », souligne M. Kumah qui reconnaît toutefois que l’intervention des habitants peut poser des problèmes. Très récemment, un habitant de Kpassa a été blessé en tenant d’intercepter un individu qui transportait un chargement suspect.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.