A Kpassa, les habitants veillent sur la frontière

15/03/2010
A Kpassa, les habitants veillent sur la frontière

Les trafics nombreux à la frontalière entre le Ghana et le Togo inquiètent la police ghanéenne. C’est pourquoi, elle a favorisé la création de comités villageois de vigilance chargés d’observer ce qui se passe et d’alerter aussitôt la police. C’est le cas à Kpassa, dans la région de la Volta.
Et les premiers résultats sont plutôt encourageants.
Selon Douglas Kumah, le commandant du district, cette collaboration a permis d’intercepter six chargements d’essence pour un total de 180 litres, mais les trafiquants qui circulaient à moto sont parvenus à prendre la fuite.
« Ce n’est pas de la délation, mais du civisme », souligne M. Kumah qui reconnaît toutefois que l’intervention des habitants peut poser des problèmes. Très récemment, un habitant de Kpassa a été blessé en tenant d’intercepter un individu qui transportait un chargement suspect.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.