A Monaco, Mario Amegee brise la glace

30/06/2011
A Monaco, Mario Amegee brise la glace

Mario Amegee, champion de monde 2011 de sculpture sur glace en Alaska sous les couleurs de Monaco prend une part active aux préparatifs du mariage princier à Monte Carlo qui se déroulera vendredi et samedi.

Originaire du Togo, l’artiste vit en principauté depuis plusieurs années où son talent n’est pas passé inaperçu.

Ses œuvres monumentales en glace ont séduit la « Monégasque des Eaux », le principal sponsor qui en fait l’un des outils de la promotion du pays à l’international.

Pour son mariage avec la sud-africaine Charlène Wittstock, le prince Albert a commandé plusieurs œuvres à Mario Amegee sur le thème de l’environnement et de la mer, chers à Albert II. 

Certaines seront installées dans les jardins du Palais princier, d’autres Place du Casino et à l'Hôtel de Paris.

Le sculpteur travaille la glace à la tronçonneuse puis au au ciseau. Un travail d’orfèvre.

Si en Alaska, les sculptures résistent sans problème au froid, à Monaco, la situation est plus complexe. Avec 30° à l’ombre, un un système de réfrigération sophistiqué permettra de tenir entre 7 et 11heures. 

Frédéric Amegee face au port de Monaco

En principauté, la communauté togolaise se compte sur les doigts d’une main.

Signalons la présence de Frédéric Amegee, le cousin du sculpteur. Lui n’est pas impliqué dans l’organisation du mariage qu’il suivra comme 200.000 autres spectateurs sur le rocher.

Mais au quotidien, il prend une part active à la promotion de Monaco à l’international et aux actions humanitaires vivement encouragées par Albert de Monaco.

Directeur dans une société de télécommunication par satellite, la Sonema, il travaille en étroite collaboration avec la Croix Rouge monégasque pour proposer de la télémédecine aux hôpitaux maliens.

Photo du haut : Mario Amegee (blouson jaune) et ses coéquipiers lors du championnat du monde de sculpture sur glace il y a quelques semaines en Alaska

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.