A l’abordage !

17/03/2014
A l’abordage !

Une rencontre internationale sur la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie maritime se déroule depuis lundi à Lomé, c’est la 3e du genre en moins d’un an. Elle est organisée par la Fondation allemande Max Planck pour la paix internationale et l’Etat de droit.

‘Je remercie la république fédérale d’Allemagne pour l’expertise qu’elle nous apporte dans la lutte contre la piraterie maritime. Ce 3e séminaire au profit des acteurs de l’économie maritime va permettre d’être encore plus efficace contre le fléau’, a déclaré le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, à l’ouverture des travaux.

35 experts togolais en sécurité maritime participent aux discussions. Ils sont issus de la police, de la gendarmerie du Port autonome de Lomé, de la Marine et du ministère des Affaires étrangères, notamment.

Selon Yark Damehame, la situation s’est globalement améliorée en 2013 avec moins d’attaques de navires que les années précédentes. Il n’empêche, le Togo doit rester vigilant.

Le Golfe de Guinée est le terrain de chasse des pirates. Contrairement à la Somalie, leur objectif n’est pas de prendre en otage les bateaux et les équipages afin d’obtenir une rançon, mais de s’emparer des cargaisons transportées, en l’occurrence du pétrole raffiné.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.