A ses risques et périls

08/02/2018
A ses risques et périls

Une habitation édifiée sur une zone potentiellement inondable

Evidemment, c’est moins cher. C’est aussi dangereux.

Vendeurs et acquéreurs n’hésitent pas à faire affaire sur des terrains situés en zones inondables. C’est notamment le cas des secteurs marécageux le long du grand contournement de Lomé.

Par temps ensoleillé, rien à dire, mais dès qu’il y a de fortes pluies, les habitations sont submergées.

Raison pour laquelle certains vendeurs peu scrupuleux font visiter les terrains quand il fait beau. Mais les acheteurs ne sont pas pour autant naïfs.  Ils savent que les prix sont plus attractifs dans ce secteur comparé au reste de la capitale.

En tout cas, personne ne pourra dire qu’il ne savait pas. Le ministère de l’Urbanisme met en garde depuis plusieurs années quant aux risques de construction en bordure du fleuve Zio.

Et de nombreux habitants ne prennent pas la peine de déposer un permis de construire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.