A ses risques et périls

08/02/2018
A ses risques et périls

Une habitation édifiée sur une zone potentiellement inondable

Evidemment, c’est moins cher. C’est aussi dangereux.

Vendeurs et acquéreurs n’hésitent pas à faire affaire sur des terrains situés en zones inondables. C’est notamment le cas des secteurs marécageux le long du grand contournement de Lomé.

Par temps ensoleillé, rien à dire, mais dès qu’il y a de fortes pluies, les habitations sont submergées.

Raison pour laquelle certains vendeurs peu scrupuleux font visiter les terrains quand il fait beau. Mais les acheteurs ne sont pas pour autant naïfs.  Ils savent que les prix sont plus attractifs dans ce secteur comparé au reste de la capitale.

En tout cas, personne ne pourra dire qu’il ne savait pas. Le ministère de l’Urbanisme met en garde depuis plusieurs années quant aux risques de construction en bordure du fleuve Zio.

Et de nombreux habitants ne prennent pas la peine de déposer un permis de construire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.