Accra passe au bio

25/03/2010
Accra passe au bio

Après le Togo, le Nigeria, le Niger, le Sénégal ou encore la Côte d’Ivoire, le Ghana introduira prochainement le passeport biométrique. C’est ce qu’a annoncé jeudi à republicoftogo.com le ministre des Affaires étrangères ghanéen, Alhaji Muhammed Mumuni.
Les nouvelles technologies permettent de sécuriser à 100% le document de voyage et il est désormais exigé par de plus en plus de pays, dont les Etats-Unis.
Le Ghana est le 9e pays de la Cédéao à opter pour le biométrique.
Anciens et nouveaux passeports cohabiteront jusqu’à novembre 2015.
Pour les Ghanéens résidant à l’étranger, les autorités équiperont trois missions diplomatiques en Europe et aux Etats-Unis, dans un premier temps, chargées d’enregistrer les demandes de prendre les empreintes et les photos sécurisées.
Un processus identique à celui suivi par le Togo où la Direction générale de la documentation nationale (ex-service des passeports) a envoyé des missions itinérantes dans plusieurs ambassades avant l’installation progressive d’équipements fixes dans certaines d’entre-elles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.