Accueil triomphal à N’Djamena

03/06/2010
Accueil triomphal à N’Djamena

Poursuivant sa politique d’expansion, Asky a inauguré mercredi sa 13e destination: N’Djamena, au Tchad.
Le Boeing 737-700 a décollé de Lomé à 13h30 ; rapide escale à Cotonou pour embarquer des passagers, puis cap sur la capitale tchadienne.
A bord, une importante délégation de la compagnie aérienne dont Gervais Djondo, le président du Conseil d’administration, Awel Busera, le directeur général, le colonel Latta Gnama Dokissime, directeur de l’Aviation civile togolaise et son homologue tchadien, Tarek Kodjo Boustani, seul pilote togolais d'Asky, et de nombreux invités.
Pour célébrer cette première, les passagers ont eu droit à un gâteau géant servi à plus de 13.000 mètres d’altitude.
Asky desservira N’Djamena à raison de quatre vols par semaine. Un gain de temps considérable. Ce que confirme Komi Gbonsiké, l’un des passagers togolais. « Avec cette liaison directe, c’est 24h de gagné, de l’attente et de la fatigue en moins ».
Lancée mi-janvier 2010 et basée au Togo, Asky affiche des taux de remplissage de l’ordre de 70% sur l’ensemble de son réseau ; plus que satisfaisant en l’absence de publicité, mais une notoriété suscitée par le bouche à oreille dans les capitales où la compagnie est présente : Banjul, Accra, Freetown, Conakry, Libreville, Brazzaville, Cotonou, Douala, Kinshasa, notamment.
En photo : le Commandant Racine, originaire du Sénégal, en approche finale sur l'aéroport de N’Djamena

Voir le Diaporama

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !