Acte manqué

10/04/2010
Acte manqué

La Mairie de Lomé a décidé de distribuer plus de 15.000 actes de naissance établis entre 1966 et 2008, mais jamais retirés, rapporte samedi l’Agence Xinhua.
La municipalité a entamé jeudi et jusqu'au 20 avril, des journées portes ouvertes destinées à informer la population et à l’inviter à retirer les documents administratifs.
"A la naissance, les parents viennent établir une déclaration à l'état civil, mais ne reviennent jamais prendre l’acte", déplore Suzanne Aho, vice-présidente de la Délégation spéciale de la Commune de Lomé, qui rappelle que cette déclaration est gratuite.
Selon les statistiques de la Mairie, environ 50% des naissances vivantes ne sont pas déclarées.
Une situation qui pose problème pour l’établissement de statistiques fiable dans la capitale et, plus globalement, au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.