Acte manqué

10/04/2010
Acte manqué

La Mairie de Lomé a décidé de distribuer plus de 15.000 actes de naissance établis entre 1966 et 2008, mais jamais retirés, rapporte samedi l’Agence Xinhua.
La municipalité a entamé jeudi et jusqu'au 20 avril, des journées portes ouvertes destinées à informer la population et à l’inviter à retirer les documents administratifs.
"A la naissance, les parents viennent établir une déclaration à l'état civil, mais ne reviennent jamais prendre l’acte", déplore Suzanne Aho, vice-présidente de la Délégation spéciale de la Commune de Lomé, qui rappelle que cette déclaration est gratuite.
Selon les statistiques de la Mairie, environ 50% des naissances vivantes ne sont pas déclarées.
Une situation qui pose problème pour l’établissement de statistiques fiable dans la capitale et, plus globalement, au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.