Acte manqué

10/04/2010
Acte manqué

La Mairie de Lomé a décidé de distribuer plus de 15.000 actes de naissance établis entre 1966 et 2008, mais jamais retirés, rapporte samedi l’Agence Xinhua.
La municipalité a entamé jeudi et jusqu'au 20 avril, des journées portes ouvertes destinées à informer la population et à l’inviter à retirer les documents administratifs.
"A la naissance, les parents viennent établir une déclaration à l'état civil, mais ne reviennent jamais prendre l’acte", déplore Suzanne Aho, vice-présidente de la Délégation spéciale de la Commune de Lomé, qui rappelle que cette déclaration est gratuite.
Selon les statistiques de la Mairie, environ 50% des naissances vivantes ne sont pas déclarées.
Une situation qui pose problème pour l’établissement de statistiques fiable dans la capitale et, plus globalement, au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.