Actes xénophobes et barbares

04/03/2011
Actes xénophobes et barbares

Rapatrier les ressortissants togolais de Libye. Telle est la demande formulée par des organisations togolaises des droits de l’homme, très préoccupées par la situation humanitaire dans ce pays en proie à une insurrection.
Le président du Nouveau Droit de l’homme (NDH), Atchon Amegah, a demandé au chef de l’Etat de prendre « des mesures urgentes pour rapatrier les togolais victimes des actes xénophobes et barbares ».
Selon ces ONG, le président de la République doit s’inspirer de l’exemple de pays comme la France et les Etats-Unis qui sont déjà intervenus en faveur de leurs ressortissants.
«Faure Gnassingbé,  a le devoir de protéger tous les togolais résidant ou non sur le territoire national », a poursuivi Me Amegah.
On estime que 600 Togolais essayent actuellement de quitter la Libye.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.