Adidogomé, première initiative d’OpenStreetMap

29/09/2013
Adidogomé, première initiative d’OpenStreetMap

La Fondation OpenStreetMap a decide de constituer une base de données cartographique du Togo, libre de droits, en utilisant, notamment, le GPS.

OpenStreetMap a été lancé en 2004. L’originalité réside dans le fait qu’il est participatif. Grâce à internet, toute intervention et collaboration volontaire est la bienvenue.

A la manière de Wikipédia, les internautes naviguant sur le web peuvent contribuer à la creation, à la numérisation et à la mise à jour des données.

Microsoft est partiellement associé au projet.

OpenStreetMap-Togo a commencé le travail de collecte des infos à Adidogomé (banlieue nord-ouest de Lomé).

Adidogomé, ancien village où résidait une population en majorité Aflao, a été rattrapé par l’urbanisation de la capitale pour devenir aujourd’hui une banlieue.

Pour mener à bien la cartographie de cette zone, les membres de la communauté togolaise d’ OpenStreetMap se sont associés à plusieurs ONG locales pour constituer ‘Adidogomé dans tous ses états’ qui sera chargé de fournir des éléments détaillés sur le site.

A terme, toutes les grandes villes devraient ainsi être cartographiées.

Photo : Des membres de la Fondation en plein travail à Adidogomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.