Adidogomé, première initiative d’OpenStreetMap

29/09/2013
Adidogomé, première initiative d’OpenStreetMap

La Fondation OpenStreetMap a decide de constituer une base de données cartographique du Togo, libre de droits, en utilisant, notamment, le GPS.

OpenStreetMap a été lancé en 2004. L’originalité réside dans le fait qu’il est participatif. Grâce à internet, toute intervention et collaboration volontaire est la bienvenue.

A la manière de Wikipédia, les internautes naviguant sur le web peuvent contribuer à la creation, à la numérisation et à la mise à jour des données.

Microsoft est partiellement associé au projet.

OpenStreetMap-Togo a commencé le travail de collecte des infos à Adidogomé (banlieue nord-ouest de Lomé).

Adidogomé, ancien village où résidait une population en majorité Aflao, a été rattrapé par l’urbanisation de la capitale pour devenir aujourd’hui une banlieue.

Pour mener à bien la cartographie de cette zone, les membres de la communauté togolaise d’ OpenStreetMap se sont associés à plusieurs ONG locales pour constituer ‘Adidogomé dans tous ses états’ qui sera chargé de fournir des éléments détaillés sur le site.

A terme, toutes les grandes villes devraient ainsi être cartographiées.

Photo : Des membres de la Fondation en plein travail à Adidogomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.