Adoption de la "déclaration de Lomé"

17/09/2009
Adoption de la "déclaration de Lomé"

Les Etats ouest-africains ont adopté mercredi à Lomé, au Togo une position commune qui lie l'environnement aux droits de l'homme, en prévision du sommet de l'ONU sur le réchauffement climatique en décembre à Copenhague. Dans un document intitulé "déclaration de Lomé", les ministres de l'Environnement et ceux des droits de l'homme des quinze états membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont évalué les "défis de la protection liés aux changements climatiques en Afrique de l'ouest".

Selon le texte, la Cédéao recommande ainsi la "rédaction d'un nouvel instrument juridique visant à protéger les personnes déplacées par les effets du changement climatique et qui se retrouvent hors de leur pays d'origine" et la "création d'un fonds spécial pour répondre à l'impact induit du changement climatique sur les populations affectées".Les Etats ouest-africains recommandent également une "approche basée sur les droits de l'homme pour répondre aux défis du changement climatique" dans la région et exigent la prise en compte de leurs préoccupations par l'Union africaine (UA) dans le cadre de la formulation de la position commune africaine en vue du sommet de Copenhague.

La position des Etats ouest-africains sera examinée par l'Union africaine du 19 au 22 octobre à Addis Abeba.

"Ce n'est qu'à travers une forte volonté politique, une action résolue au sein de nos différents pays, un engagement déterminé au niveau régional, comme celui d'aujourd'hui que nous pourrons réussir", a déclaré Daniel Eklou, directeur du département des affaires humanitaires et sociales de la Cédéao.

Pour lui, l'Afrique doit "continuer à rechercher et à exploiter toutes les occasions pour faire entendre sa voix".

Le sommet de Copenhague vise à obtenir un accord sur une réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la période post-2012, après l'expiration du protocole de Kyoto.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.