Adoption : le Togo en première ligne

30/07/2015
Adoption : le Togo en première ligne

Le Togo dispose d'un arsenal législatif et institutionnel

L’Afrique reste le 1er continent d’origine avec 37% des adoptions puis vient l’Asie avec 29% qui a dépassé l’Europe en 2014 dans un contexte de baisse générale du nombre des adoptions internationales (moins 20% pour la France entre 2013 et 2014).

Dans un continent où les garanties autour des adoptions peuvent s'avérer difficiles à réunir, le Togo se distingue par son engagement à se doter d'un arsenal législatif et institutionnel nécessaire pour lutter contre les pratiques illégales. 

En 2009, il a ratifié la Convention de La Haye de 1993 et a développé depuis des bonnes pratiques qui doivent être partagées au niveau international et inspirer d'autres pays à être aussi déterminés.

La France, un des premiers pays d'accueil des enfants adoptés dans le monde, attache une très grande importance à la Convention de La Haye et à son application. Elle est pleinement investie pour soutenir le Togo dans la protection de l'intérêt supérieur des enfants.

Dans ce cadre, l'Ambassade de France à Lomé soutient le Comité national d’adoption des enfants au Togo (CNAET) pour l'organisation d'une formation sur l'adoption des enfants au Togo. Elle se déroule du 30 au 31 juillet à Notsé. L’objectif est de partager les bonnes pratiques et les expériences sur ces questions de société.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.