Affichage : mettre fin à l'anarchie

16/10/2014
Affichage : mettre fin à l'anarchie

A Lomé, le bord de mer obstrué par l'affichage commercial

La publicité extérieure pollue le paysage urbain. Des milliers de panneaux d’affichage inondent les principales artères de la capitale. A peine rénovées à coup de milliards, les avenues voient pousser sur le bas-côté des supports aussi laids qu’inutiles. Un gâchis visuel qui enlaidit Lomé.

Si certains afficheurs disposent bel et bien d’une autorisation délivrée par la Mairie, d’autres agissent en toute illégalité sur des périmètres interdits à l’affichage pour des raisons d’environnement ou de sécurité.

Le ministère de l’Administration territoriale a rappelé jeudi que tout projet d’implantation de panneaux publicitaires sur les voies et places publiques devait faire l’objet d’une notification préalable notamment à la Mairie de Lomé ou à la délégation spéciale de la préfecture du Golfe.

Les contrevenants s’exposent au démontage à leurs frais des installations, à la remise en état du site en cas de dégradations et à des poursuites judiciaires.

Au Togo, la publicité extérieure est soumise à une réglementation protectrice de l'environnement et du cadre de vie. Son installation doit être conforme à des conditions de densité et de format et faire l'objet de déclaration ou d'autorisation préalables.

L'exploitant d'un dispositif de publicité, qui souhaite installer, remplacer ou modifier un support de publicité, que ce soit sur une propriété privée ou sur le domaine public, doit effectuer une déclaration préalable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.