Amortir le choc

06/06/2011
Amortir le choc

La hausse des prix à la pompe, intervenue le weekend, est largement commentée lundi dans les rues de Lomé. Par nature, aucune augmentation n’est populaire, mais la population salue cependant les mesures d’accompagnent annoncées pour amortir le choc.
"La hausse est certes mineure, mais elle a nécessairement un impact sur les coûts des produits de première nécessité; à cette allure le fonctionnaire moyen risque finalement de crever", pense Mlle Agbokou Melanie, assistante de direction.
Plus nuancé, Komlan Aguédjé conducteur de Taxi moto se félicite de l'annulation de la taxe sur le transport décidée par le gouvernement comme mesure d’accompagnement. "S'il respecte effectivement cette mesure jusqu'à la fin de l'année, on pourra s'en féliciter mais, le plus souvent les réalités du terrain sont autres de ce qu’annoncent les autorités. Il  y a toujours des policiers et certains agents véreux pour nous poursuivre à tout moment pour des questions de sous", note ce Zémidjan.
Les plus vives des critiques concernent la prime de 5000 Fcfa accordée aux fonctionnaires des catégories B,C, D ainsi qu'aux retraités.
"Le montant est très faible par rapport aux conséquences de l’augmentation des prix des carburants", estime Agokla, agent d'administration au ministère des Finances. "Il fallait faire en sorte que les fonctionnaires de catégories B par exemple, prennent une prime inférieure à celle que perçoit celui de la catégorie C et ainsi de suite, car leur niveau de vie n'est pas le même", assure le fonctionnaire.
Dans les stations-services, l’activité n’a pas fléchit. "C’est comme d'habitude, le flux des clients est presque ininterrompu," note Lamboni, gérant d'une station d'essence à Agbalépédogan.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.