Amortir le choc

06/06/2011
Amortir le choc

La hausse des prix à la pompe, intervenue le weekend, est largement commentée lundi dans les rues de Lomé. Par nature, aucune augmentation n’est populaire, mais la population salue cependant les mesures d’accompagnent annoncées pour amortir le choc.
"La hausse est certes mineure, mais elle a nécessairement un impact sur les coûts des produits de première nécessité; à cette allure le fonctionnaire moyen risque finalement de crever", pense Mlle Agbokou Melanie, assistante de direction.
Plus nuancé, Komlan Aguédjé conducteur de Taxi moto se félicite de l'annulation de la taxe sur le transport décidée par le gouvernement comme mesure d’accompagnement. "S'il respecte effectivement cette mesure jusqu'à la fin de l'année, on pourra s'en féliciter mais, le plus souvent les réalités du terrain sont autres de ce qu’annoncent les autorités. Il  y a toujours des policiers et certains agents véreux pour nous poursuivre à tout moment pour des questions de sous", note ce Zémidjan.
Les plus vives des critiques concernent la prime de 5000 Fcfa accordée aux fonctionnaires des catégories B,C, D ainsi qu'aux retraités.
"Le montant est très faible par rapport aux conséquences de l’augmentation des prix des carburants", estime Agokla, agent d'administration au ministère des Finances. "Il fallait faire en sorte que les fonctionnaires de catégories B par exemple, prennent une prime inférieure à celle que perçoit celui de la catégorie C et ainsi de suite, car leur niveau de vie n'est pas le même", assure le fonctionnaire.
Dans les stations-services, l’activité n’a pas fléchit. "C’est comme d'habitude, le flux des clients est presque ininterrompu," note Lamboni, gérant d'une station d'essence à Agbalépédogan.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.