Apatridie : le Togo en avance sur ses voisins

26/02/2015
Apatridie : le Togo en avance sur ses voisins

Les apatrides ne peuvent exercer nombre de droits humains fondamentaux

Le ministre togolais de la Justice, Koffi Esaw, a participé mercredi à Abidjan à la première conférence ministérielle régionale sur l’apatridie en Afrique de l’ouest qui rassemblait des représentants des 15 membres de la Cédéao.

L’apatridie touche 10 millions de personnes dans le monde dont 750.000 en Afrique de l’ouest. Sans existence légale, il s’agit d’une population en marge. Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) entend régler cette question d’ici 10 ans.

Dépourvus de nationalité, les apatrides ne peuvent exercer nombre de droits humains fondamentaux. Leurs droits civils et politiques sont niés et ils ne peuvent pas non plus participer pleinement à la vie quotidienne de leurs communautés.

Le Togo, a indiqué Koffi Essaw lors de son intervention, a fait d’énormes progrès. Contrairement aux autres pays, la législation facilite effectivement l’accès à la nationalité aux étrangers.

Le Togo envisage créer une commission interministérielle chargée de réaliser une étude diagnostique sur l’apatridie avec l’assistance technique du HCR.

Informations complémentaires

APATRIDIE INTERVENTION KOFFI ESAW.pdf 53,36 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.