Apatridie : le Togo en avance sur ses voisins

26/02/2015
Apatridie : le Togo en avance sur ses voisins

Les apatrides ne peuvent exercer nombre de droits humains fondamentaux

Le ministre togolais de la Justice, Koffi Esaw, a participé mercredi à Abidjan à la première conférence ministérielle régionale sur l’apatridie en Afrique de l’ouest qui rassemblait des représentants des 15 membres de la Cédéao.

L’apatridie touche 10 millions de personnes dans le monde dont 750.000 en Afrique de l’ouest. Sans existence légale, il s’agit d’une population en marge. Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) entend régler cette question d’ici 10 ans.

Dépourvus de nationalité, les apatrides ne peuvent exercer nombre de droits humains fondamentaux. Leurs droits civils et politiques sont niés et ils ne peuvent pas non plus participer pleinement à la vie quotidienne de leurs communautés.

Le Togo, a indiqué Koffi Essaw lors de son intervention, a fait d’énormes progrès. Contrairement aux autres pays, la législation facilite effectivement l’accès à la nationalité aux étrangers.

Le Togo envisage créer une commission interministérielle chargée de réaliser une étude diagnostique sur l’apatridie avec l’assistance technique du HCR.

Informations complémentaires

APATRIDIE INTERVENTION KOFFI ESAW.pdf 53,36 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).