Après la libération, la réinsertion

07/06/2012
Après la libération, la réinsertion

Des journées portes ouvertes sont organisées jusqu’au 9 juin à la brigade des mineurs. Le public peut s’informer sur le travail de cette unité spécialisée créée en 1970. 

L’occasion également de constater les conditions de vie réservées aux jeunes délinquants, mais aussi tout le travail de réinsertion mené par les policiers pour leur donner les les atouts nécessaires lors de leur retour à la vie civile.

100 jeunes de moins de 18 ans purgent actuellement des peines de prison dans des conditions souvent précaires.

Raison pour laquelle Eyana Aleza, en charge de la brigade, souhaite l’appui des ONG nationales et internationales et des partenaires au développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.