Après la libération, la réinsertion

07/06/2012
Après la libération, la réinsertion

Des journées portes ouvertes sont organisées jusqu’au 9 juin à la brigade des mineurs. Le public peut s’informer sur le travail de cette unité spécialisée créée en 1970. 

L’occasion également de constater les conditions de vie réservées aux jeunes délinquants, mais aussi tout le travail de réinsertion mené par les policiers pour leur donner les les atouts nécessaires lors de leur retour à la vie civile.

100 jeunes de moins de 18 ans purgent actuellement des peines de prison dans des conditions souvent précaires.

Raison pour laquelle Eyana Aleza, en charge de la brigade, souhaite l’appui des ONG nationales et internationales et des partenaires au développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.