Après la libération, la réinsertion

07/06/2012
Après la libération, la réinsertion

Des journées portes ouvertes sont organisées jusqu’au 9 juin à la brigade des mineurs. Le public peut s’informer sur le travail de cette unité spécialisée créée en 1970. 

L’occasion également de constater les conditions de vie réservées aux jeunes délinquants, mais aussi tout le travail de réinsertion mené par les policiers pour leur donner les les atouts nécessaires lors de leur retour à la vie civile.

100 jeunes de moins de 18 ans purgent actuellement des peines de prison dans des conditions souvent précaires.

Raison pour laquelle Eyana Aleza, en charge de la brigade, souhaite l’appui des ONG nationales et internationales et des partenaires au développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.