Après la micro finance, la micro assurance

10/11/2014
Après la micro finance, la micro assurance

Le marché de l'assurance progresse en Afrique de l'Ouest

Le continent africain recèle un très important potentiel pour peu que les assureurs parviennent à élaborer des produits adaptés. Les grandes compagnies africaines et européennes se livrent d'ailleurs à une rude bataille pour y figurer en bonne place.

En attendant, le marché de l'assurance progresse. Lié à la croissance du PIB et à l'épargne des ménages, il affiche d'années en années de belles performances.

Présents de longue date sur le continent, les assureurs internationaux, empêtrés dans la crise économique mondiale, considèrent l'Afrique sous un jour nouveau. Mieux, ils cherchent à renforcer partout leurs positions, à conquérir de nouveaux marchés et se sont engagés sans merci dans une course à la taille. 

A côté des assureurs internationaux, des groupes panafricains cherchent aussi à renforcer leurs positions. Ainsi, le groupe ivoirien NSIA, numéro un du secteur en Afrique de l'Ouest et centrale, fait de la bancassurance un axe stratégique de développement. Présent dans les onze marchés de la zone Cima (Conférence interafricaine des marchés de l'assurance), le groupe Sunu y revendique la place de premier assureur vie. Le groupe Saham (ex-Colina), quant à lui, est présent dans 17 pays d'Afrique et réalise 270 M€ de chiffre d'affaires en Afrique subsaharienne. 

Une mission de la CIMA vient d’achever une mission d’étude au Togo. Pour développer le secteur, les professionnels recommandent également la conception de nouveaux produits axés sur la micro assurance.

Le constat est qu’une grande majorité de la population n’a tout simplement pas les moyens de souscrire une assurance classique : habitation, voiture, assurance santé et assurance vie. Il faut donc concevoir une offre sur mesure pour toucher le plus grand nombre, indique Claude Ngbwa, le secrétaire général de la CIMA.

En matière de santé, les autorités togolaises planchent sur un projet de couverture universelle. Pour le moment, seuls les fonctionnaires en bénéficient.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.