Armée et démocratie

10/03/2008
Armée et démocratie

Une quarantaine d'officiers des forces armées togolaises (FAT) participeront mardi à Lomé à un atelier sur le cadre légal d'intervention de l'armée dans un contexte démocratique ; une initiative du Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC). Divers sujets seront abordés lors de la rencontre dont la place de l'armée dans l'ordre institutionnel en démocratie, les missions des forces de défense en situation de paix, les droits humains dans les opérations militaires, la place des forces armées dans la protection des personnes vulnérables, les rapports entre les forces de défense et la population civile d'une part et entre les forces de défense et l'Etat d'autre part.

Pour Agokla Kossi, le coordonnateur du projet ASREP de l'UNREC , « les forces armées togolaises participent de plus en plus à travers le monde à des opérations de maintien ou d'imposition de la paix. Et pour toutes ces opérations extérieures, il faut une certaine modernisation et professionnalisation de plus en plus accrue à laquelle nous pensons pouvoir apporter une contribution à travers cet atelier ».L'atelier accueille les plus hautes autorités togolaises, le corps diplomatique, les principales organisations internationales accréditées au Togo, et des personnalités du monde universitaire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.

Terrorisme : coordonner la lutte

Cédéao

Faure Gnassingbé qui préside la Cédéao a participé samedi à Bamako. la conférence régionale sur la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Danke sehr !

Coopération

L'Allemagne poursuit sa coopération avec le Togo. Nouvel appui de 37 millions d'euros en faveur des secteurs prioritaires.