Arrestation de sept Togolais au Gabon

16/01/2009
Arrestation de sept Togolais au Gabon

Onze Africains arrivés clandestinement au Gabon en provenance du Nigeria ont été interpellés la semaine dernière à Libreville, ainsi que leur passeur nigérian, a rapporté vendredi le quotidien national L'Union. Sept sont originaires du Togo et quatre du Burkina. Ils qui figuraient parmi une trentaine de personnes parties le 6 janvier, en pirogue, de la ville d'Oron (sud-est du Nigeria) pour les côtes gabonaises, explique le journal, citant le témoignage de l'un d'eux.

Les migrants clandestins, qui avaient déboursé chacun 250.000 FCFA, ont débarqué dans la nuit du 9 au 10 janvier dans la zone de Bambouchine (nord de Libreville), à la végétation dense. "Plusieurs d'entre eux ont réussi à se frayer un chemin dans la broussaille", rapporte le journal.Les onze Togolais et Burkinabè ont, eux, pris contact avec un relais nigérian censé les conduire dans un quartier de banlieue.

Tous se sont entassés dans une voiture normalement prévue pour cinq places qui a été immobilisée pour surcharge lors d'un contrôle policier, conduisant à l'interpellation des douze hommes et à celle de leur chauffeur, un Gabonais.

Les clandestins ont été conduits à la police judiciaire et mis à la disposition de la Direction générale de la documentation et de l'immigration (DGDI).

En novembre 2008, près de 400 étrangers sans papiers avaient été arrêtés dans le nord du Gabon lors d'une opération de contrôle de la DGDI et expulsés de ce pays producteur de pétrole considéré comme un eldorado par beaucoup de Subsahariens, notamment pour ses salaires supérieurs à ceux pratiqués dans leurs Etats.

Selon des estimations officielles, il compterait quelque 400.000 clandestins pour une population de moins de 1,5 million d'habitants.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fantassins et excellents footballeurs

Sport

La 33e édition du championnat militaire et paramilitaire de football s’est achevée dimanche à Lomé sur la victoire du 4e régiment d’infanterie.

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.