Attaque d'une rare violence contre les côtes togolaises

03/10/2015
Attaque d'une rare violence contre les côtes togolaises

La ville d'Aného

L’érosion côtière qui touche le Togo depuis plusieurs décennies prend des proportions alarmantes à Aného, une ville située à 45km de Lomé. Ces dernières semaines, la mer a brutalement avancé de 5 à 20 mètres à certains endroits et les épis installés pour stabiliser le littoral entre Aného et Gounoukopé sur 3.500 mètres n’ont pas résisté à la furie de l’océan.

‘Nous assistons à une attaque brutale et tout à fait inhabituelle. Les autorités vont prendre des mesures d’urgence’, a déclaré samedi André Johnson, le ministre de l’Environnement qui s’est rendu sur place pour constater les dégâts.

Routes, villages, champs ont été engloutis depuis les années 90 et l’océan ronge 10 à 12 mètres par ans. Ce grave problème d’environnement met en péril la vie des habitants et les activités économiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.