Attention, voilà les poulets !

29/07/2010
Attention, voilà les poulets !

Qui sont les véritables responsables des accidents en ville ? Les Zémidjans, ces taxis-motos qui se faufilent entre les voitures au péril de leur vie ? Les automobilistes dont le respect du code de la route n’est pas la première des vertus ? Les passants qui traversent sans regarder ?

Vous n’y êtes pas.

Il s’agit des animaux domestiques ou d’élevage qui seraient à l’origine de nombreuses collisions à Lomé.

C’est du moins ce qu’indique jeudi un communiqué du président de la Délégation spéciale de la commune de Lomé, le contre-amiral Fogan Adégnon.

Il fixe d’ailleurs un ultimatum aux propriétaires des gentilles bêtes ; ils ont 30 jours et pas un de plus pour les mettre dans des enclos appropriés.

Voici le communiqué du contre-amiral Fogan Adégnon

« Il nous a été donné de constater que des citoyens résidents de la commune de Lomé laissent en errance sur le territoire communal, des animaux domestiques de compagnie ou d’élevage tels que chien, chat, mouton, volaille, porcs etc. De tels animaux sont régulièrement à l’origine de nombreux accidents de circulation et constituent par ailleurs un problème de santé publique.
En conséquence il est rappelé aux propriétaires d’animaux de compagnie ou d’élevage pré-cités qu’ils sont tenus de garder leurs animaux à domicile et/ou dans des enclos appropriés.
Ils disposent pour ce faire d’un délai de trente jours à compter du 1er août 2010. Passé ce délai tout animal trouvé en errance sera capturé par les services municipaux sans autres formes de préavis.
Le président de la délégation spéciale de la commune de Lomé compte sur le sens civique des citoyens et résidents pour le respect scrupuleux des termes du présent communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.