Ayeva Essofa redonne des couleurs à Sokodé

28/10/2009
Ayeva Essofa redonne des couleurs à Sokodé

Les cadres de Tchaoudjo, dans la région Centrale, se sont retrouvés samedi dernier à Sokodé pour procéder au lancement d'un vaste projet de réalisation d'infrastructures dans la cité. A l'origine de cette mobilisation, le général Ayéva Essofa, chef d'Etat major général des Forces armées togolaises (FAT). Dans un entretien accordé à republicoftogo.com, le patron de l'armée donne des précisions et annonce la prochaine inauguration du nouveau stade de la ville. Un ouvrage entièrement financé par le chef de l'Etat. « C'est un cadeau précieux pour les populations de Tchaoudjo », explique le général.

##S_B##Republicoftogo.com : En quoi consiste cette mobilisation des populations de Sokodé ?

Ayeva Essofa :

Nous sommes partis du principe que personne ne viendra de l'extérieur pour construire notre ville. C'est pour cela que nous nous sommes organisés avec les chefs de la localité pour identifier un certain nombre de besoins dans les quartiers de la ville.

Vous savez que Sokodé est traversée par plusieurs petites rivières ; il manque des points de passage pour relier les quartiers entre eux.

Notre projet vise à réaliser environ 9 dalots, 1400 mètres linéaires de caniveaux, 5 km de rue non bitumées et la construction de quatre passages buisés de 7 mètres avec un rechargement ponctuel de toutes ces rues.

Cela va coûter environ 131millions de Fcfa.

Nous avons eu des contributions financières dont celle du président du Togo, Faure Gnassingbé. Nous voulons saisir l'occasion pour le remercier pour l'attention particulière qu'il accorde aux besoins des populations de la préfecture de Tchaoudjo et particulièrement de la ville de Sokodé. Nous lui dédions ce projet et nous le soutenons fermement pour la politique de paix et de développement qui nous permet aujourd'hui d'initier ce genres de projets pour nos localités.

C'est vrai que cette initiative est modeste par rapport aux besoins actuels, mais nous pensons que c'est un début et nous invitons toutes les bonne volontés à s'y associer, notamment nos frères de la diaspora.

Republicoftogo.com : Le chef de l'Etat a aussi financé la reconstruction du stade de Sokodé, où en sont les travaux ?

Ayéva Essofa :

La construction du stade tire pratiquement à sa fin. Le coût de réalisation de ce joyau est aujourd'hui évalué  à 470 millions. Il inclus la piste d'athlétisme, le bureau de la Fédération togolaise d'athlétisme dans l'enceint du stade, les assainissements, la réhabilitation de la clôture.

La capacité du stade a également été augmentée avec 15.000 places au lieu de 11.500 places prévues initialement. Le président a accepté d'apporter des additifs budgétaires pour que tous ces travaux puissent être réalisés. Je pense que d'ici fin novembre, les travaux devraient être achevés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.