Bientôt la fin des embouteillages

09/03/2012
Bientôt la fin des embouteillages

Les désagréments pour les automobilistes sont évidents, mais d’ici quelques mois, ils pourront circuler sur de nouvelles artères élargies et asphaltées. Les travaux de modernisation du réseau urbain se poursuivent dans la capitale togolaise.

Après la rue Aflao Hilacondji et le Boulevard circulaire achevés, c'est au tour du Boulevard Eyadema d’être la proie des bulldozers. 

L’artère reliant Agbalépédogan-carrefour-station service à Cap Agoè (près de 5km) est le principal chantier en cours ; livraison prévue en juin.

Le trafic automobile doit suivre les déviations, ce qui provoque de gigantesques embouteillages aux heures de pointe.

L’entreprise de TP assure que tout sera livré dans les temps.  

"Nous avons terminé l’assainissement, nous sommes actuellement sur le terrassement pour les couches d'assises de la chaussée. Tout sera terminé dans les délais", indique Norbert Kondo, le directeur technique de CECO BTP.

Cette entreprise a également remporté un autre marché, celui de la rénovation des rues Ecole Essiba-Léo 2000-carrefour entreprise de l'union et Carrefour Lycée d'Agoè-Immeuble Limousine (11km) pour un budget total de 18 milliards.

Le Togo a lancé il y a trois ans un ambitieux programme de réhabilitation de son réseau routier laissé à l’abandon pendant près de 20 ans. Les travaux concernant Lomé, mais également les grands axes en région, notamment ceux qui desservent les pays voisins.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.