Bilan alarmant en Afrique de l'Ouest

14/09/2007
Bilan alarmant en Afrique de l'Ouest

Les inondations qui frappent l'ouest de l'Afrique depuis juillet ont fait au moins 60 morts, touchant un demi-million de personnes à des degrés divers, ont estimé vendredi les Nations unies. L'an dernier à pareille date, 65.000 personnes seulement avaient été affectées dans les douze pays de la région, a souligné la porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU, Elisabeth Byrs.

La situation est particulièrement alarmante au Ghana, où 260.000 personnes sont frappées par les inondations, au Burkina Faso (35.000) et au Togo (20.000), a précisé Mme Byrs devant la presse à Genève.Le Ghana et le Burkina Faso, ainsi que la Mauritanie, ont lancé un appel à l'aide internationale, a-t-elle ajouté.

Les crues provoquées par des pluies diluviennes ont coûté la vie à 33 personnes au Burkina Faso, 20 au Togo, six au Ghana et une au Liberia.

Les secours redoutent d'avoir de plus en plus de mal à atteindre les sinistrés car de nouvelles pluies sont attendues entre les 18 et 24 septembre, a souligné la porte-parole.

Les intempéries ont détruit routes et ponts, coupant des villages entiers du reste du monde. Des milliers d'habitations ont été détruites ainsi que de nombreux hectares de cultures.

Les victimes, déjà parmi les plus mal nourries de la planète, ont besoin de tentes, de vivres, d'eau potable, de médicaments, de moustiquaires, de carburant et d'allumettes, a indiqué Mme Byrs.

Fin août, la Croix-Rouge avait indiqué depuis Dakar que 65.000 personnes étaient affectées par les inondations dans la région.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.