Biodiversité : le Togo s’engage; ses partenaires aussi

03/04/2010
Biodiversité : le Togo s’engage; ses partenaires aussi

Le Togo souhaite protéger sa faune et sa flore, ce qui n’a pas été fait jusqu’à présent avec deux objectifs : garantir la biodiversité et en faire un atout touristique.
Experts du PNUD et responsables de la direction de la Faune et de la Chasse se sont retrouvés vendredi à Lomé pour en discuter.
Trois millions de dollars sont nécessaires à la réalisation d’une étude technique sur le sujet et à une mise en œuvre progressive sur le terrain. Une partie va être financée par le Fonds mondial pour l’environnement, le PNUD, l’Agence française de Développement (AFD), et le reste par le gouvernement Togolais.
«Grâce à ce projet, le Togo sera doté d’un système national de renforcement des aires protégés. Le complexe Oti-Kéran-Mandouri (OKM), un site pilote d’une superficie de 179.00 hectares retenu dans le cadre de ce projet sera réhabilité. Sa réalisation sera très importante pour la diversité biologique et touristique de notre pays », a expliqué Tengue Kokou (photo), le directeur de la Faune et de la Chasse.
Les aires protégées sont des espaces délimités dans lesquels sont conservées les ressources naturelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.

Vol 714 pour Paris

Tourisme

C’est le moment de s’offrir quelques jours de vacances en Europe. La compagnie Brussels Airlines propose des tarifs canon au départ de Lomé.

Merci au président Faure Gnassingbé

Cédéao

Le président élu du Liberia, George Weah, a adressé lundi un message de remerciements à Faure Gnassingbé.