Biodiversité : le Togo s’engage; ses partenaires aussi

03/04/2010
Biodiversité : le Togo s’engage; ses partenaires aussi

Le Togo souhaite protéger sa faune et sa flore, ce qui n’a pas été fait jusqu’à présent avec deux objectifs : garantir la biodiversité et en faire un atout touristique.
Experts du PNUD et responsables de la direction de la Faune et de la Chasse se sont retrouvés vendredi à Lomé pour en discuter.
Trois millions de dollars sont nécessaires à la réalisation d’une étude technique sur le sujet et à une mise en œuvre progressive sur le terrain. Une partie va être financée par le Fonds mondial pour l’environnement, le PNUD, l’Agence française de Développement (AFD), et le reste par le gouvernement Togolais.
«Grâce à ce projet, le Togo sera doté d’un système national de renforcement des aires protégés. Le complexe Oti-Kéran-Mandouri (OKM), un site pilote d’une superficie de 179.00 hectares retenu dans le cadre de ce projet sera réhabilité. Sa réalisation sera très importante pour la diversité biologique et touristique de notre pays », a expliqué Tengue Kokou (photo), le directeur de la Faune et de la Chasse.
Les aires protégées sont des espaces délimités dans lesquels sont conservées les ressources naturelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.