Blanchiment et terrorisme : les grands moyens

29/10/2013
Blanchiment et terrorisme : les grands moyens

Pour les organisations terroristes, le nerf de la guerre, c’est l’argent. Elles ont constitué des réseaux très sophistiqués qui bénéficient de moyens considérables et sont capables de blanchir les fonds via un réseau complexe de sociétés et de comptes bancaires à travers le monde.

Au Togo, comme d’ailleurs dans de nombreux pays à travers le monde, la lutte est souvent inégale en raison de l’absence de règlementations précises concernant le gel des avoirs, les procédures et modalités d’application, la mise à jour et la communication de la liste des personnes et entités ciblées et la rédaction des rapports.

C’est pour en discuter que le gouvernement togolais, en collaboration avec le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) organise depuis mardi à Lomé une rencontre destinée à mettre évaluer le dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Les insuffisances sont patentes, tout le monde est d’accord pour le reconnaître.

‘Cette rencontre doit jeter les bases réglementaires et juridiques pour une avancée de notre pays dans la lutte contre le terrorisme et les formes similaires de criminalité’, a déclaré Tcha Bignossi Akitem, le directeur de la Cellule nationale de traitement des informations financières du Togo (CENTIF).

Les participants sont issus des ministère de la Défense, de la Justice, de l’Economie et des Finances, des Affaires étrangères et de la BCEAO. Présents également, des avocats, des banquiers, des experts-comptables et des policiers et gendarmes. Bref, tous ceux qui un jour peuvent être confrontés à cette menace.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !