Bouchers togolais médusés

29/08/2014
Bouchers togolais médusés

Les consommateurs font-ils preuve d’un excès de prudence face à la menace du virus Ebola ? Depuis quelques semaines, les bouchers observent une baisse de leur chiffre d’affaires. Le bœuf et le mouton n’auraient plus la cote. Du côté des supermarchés, les produits congelés (viande et poisson) ont fait un bond.

Pas de quoi s’inquiéter pourtant. Sont interdits de consommation les chauves-souris, les singes, les chimpanzés, les gorilles, les agoutis, les rats, les souris, les porcs épics, les biches et les lièvres.

En revanche, il n’existe aucune mesure de précaution concernant le bœuf, le mouton ou le poulet qui font de toute façon l’objet de mesures  surveillance régulières par les agents de l’Institut national d’hygiène (INH).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.