Bouchers togolais médusés

29/08/2014
Bouchers togolais médusés

Les consommateurs font-ils preuve d’un excès de prudence face à la menace du virus Ebola ? Depuis quelques semaines, les bouchers observent une baisse de leur chiffre d’affaires. Le bœuf et le mouton n’auraient plus la cote. Du côté des supermarchés, les produits congelés (viande et poisson) ont fait un bond.

Pas de quoi s’inquiéter pourtant. Sont interdits de consommation les chauves-souris, les singes, les chimpanzés, les gorilles, les agoutis, les rats, les souris, les porcs épics, les biches et les lièvres.

En revanche, il n’existe aucune mesure de précaution concernant le bœuf, le mouton ou le poulet qui font de toute façon l’objet de mesures  surveillance régulières par les agents de l’Institut national d’hygiène (INH).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.