Bouchers togolais médusés

29/08/2014
Bouchers togolais médusés

Les consommateurs font-ils preuve d’un excès de prudence face à la menace du virus Ebola ? Depuis quelques semaines, les bouchers observent une baisse de leur chiffre d’affaires. Le bœuf et le mouton n’auraient plus la cote. Du côté des supermarchés, les produits congelés (viande et poisson) ont fait un bond.

Pas de quoi s’inquiéter pourtant. Sont interdits de consommation les chauves-souris, les singes, les chimpanzés, les gorilles, les agoutis, les rats, les souris, les porcs épics, les biches et les lièvres.

En revanche, il n’existe aucune mesure de précaution concernant le bœuf, le mouton ou le poulet qui font de toute façon l’objet de mesures  surveillance régulières par les agents de l’Institut national d’hygiène (INH).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.