Bouchers togolais médusés

29/08/2014
Bouchers togolais médusés

Les consommateurs font-ils preuve d’un excès de prudence face à la menace du virus Ebola ? Depuis quelques semaines, les bouchers observent une baisse de leur chiffre d’affaires. Le bœuf et le mouton n’auraient plus la cote. Du côté des supermarchés, les produits congelés (viande et poisson) ont fait un bond.

Pas de quoi s’inquiéter pourtant. Sont interdits de consommation les chauves-souris, les singes, les chimpanzés, les gorilles, les agoutis, les rats, les souris, les porcs épics, les biches et les lièvres.

En revanche, il n’existe aucune mesure de précaution concernant le bœuf, le mouton ou le poulet qui font de toute façon l’objet de mesures  surveillance régulières par les agents de l’Institut national d’hygiène (INH).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.