Boudé n’est pas sans danger

13/06/2014
Boudé n’est pas sans danger

Le jeu du chat et de la souris se poursuit entre forces de l’ordre et revendeurs d’essence frelatée. Le ‘boudé’, importé illégalement des pays voisins et dont la composition reste incertaine, est prisée des automobilistes car moins cher qu’à la pompe. Sauf que c’est illégal. C’est un manque à gagner important pour l’Etat et pour les sociétés de distribution de carburant. Quant aux moteurs des véhicules, ils risquent de rendre l’âme prématurément.

La police mène régulièrement des opérations coup de poing contre les trafiquants et les centres de stockage, la plupart du temps dans des habitations. La semaine dernière, 6 personnes sont mortes dans l’incendie d’une maison près de Notsé (95km de Lomé) qui servait de cache.

Mais dès qu’un réseau est démantelé, un autre prend la relève. Et tant que les consommateurs seront au rendez-vous, ce business prospèrera.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.