CEET : tension trop basse

31/01/2013
CEET : tension trop basse

Les manifestations de joie après la qualification des Eperviers du Togo aux quarts de finale de la CAN ont été assombries - le jeu de mot est facile – par des coupures de courant à Lomé. Certains quartiers ont été plongés dans le noir une bonne partie de la nuit.

Jeudi, réaction de la Compagnie Electrique Energétique du Togo (CEET). Selon, le directeur général adjoint, Blaise Amouzou-Kpétoh, ces problèmes sont dus à une panne qui est mal tombée. « Nous avons perdu la tension qui nous vient du Ghana, ce qui a paralysé la fourniture d’électricité à l’ouest de Lomé et dans toute la ville de Tsévié. C’est un incident malheureux que nous n’avions pas prévu », a-t-il expliqué.

Afin d’éviter ce genre de désagréments, la CEEET va recourir en priorité aux service de la centrale thermique de Lomé (photo) opérée par ContourGlobal. « C’est une source sûre et nous allons diminuer du même coup les autres sources de façon à ce que ces incidents ne se reproduisent plus », a déclaré M. Kpétoh qui a assuré que la compagnie allait prendre «toutes les dispositions pour que la population togolaise puisse suivre la suite de la compétition (CAN, ndlr) jusqu’à la victoire des Eperviers ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.