CEET : tension trop basse

31/01/2013
CEET : tension trop basse

Les manifestations de joie après la qualification des Eperviers du Togo aux quarts de finale de la CAN ont été assombries - le jeu de mot est facile – par des coupures de courant à Lomé. Certains quartiers ont été plongés dans le noir une bonne partie de la nuit.

Jeudi, réaction de la Compagnie Electrique Energétique du Togo (CEET). Selon, le directeur général adjoint, Blaise Amouzou-Kpétoh, ces problèmes sont dus à une panne qui est mal tombée. « Nous avons perdu la tension qui nous vient du Ghana, ce qui a paralysé la fourniture d’électricité à l’ouest de Lomé et dans toute la ville de Tsévié. C’est un incident malheureux que nous n’avions pas prévu », a-t-il expliqué.

Afin d’éviter ce genre de désagréments, la CEEET va recourir en priorité aux service de la centrale thermique de Lomé (photo) opérée par ContourGlobal. « C’est une source sûre et nous allons diminuer du même coup les autres sources de façon à ce que ces incidents ne se reproduisent plus », a déclaré M. Kpétoh qui a assuré que la compagnie allait prendre «toutes les dispositions pour que la population togolaise puisse suivre la suite de la compétition (CAN, ndlr) jusqu’à la victoire des Eperviers ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.