Capture d’un pétrolier au large du Togo

28/08/2012
Capture d’un pétrolier au large du Togo

Au moment où le secrétaire d’Etat américain à la Marine, Ray Mabus, débute une visite à Lomé, axée, notamment, sur la lutte contre la piraterie maritime, on apprend que des pirates ont pris le contrôle d'un pétrolier grec mardi dans le golfe de Guinée, au large du Togo ; une information du Bureau maritime international (BMI).

Le navire, battant pavillon de l'île de Man et qui transporte du diesel avec 24 membres d'équipage, a été abordé à 17 milles (environ 30 kilomètres) au large de la capitale du Togo.

Noel Choong, du BMI, a précisé qu'il y avait eu des échanges de tirs avec un patrouilleur de la marine togolaise appelé sur zone, mais que les pirates étaient parvenus à s'emparer du navire.

Ils devraient garder les otages tant qu'ils n'auront pas volé la cargaison du navire, a-t-il ajouté. Ce scénario s'est déjà produit à plusieurs reprises dans la région.

C'est le second incident de ce type en moins de deux semaines dans le golfe de Guinée, où les actes de piraterie ont connu une nette recrudescence au cours du premier semestre.

 Mais selon un rapport du BMI publié en juillet, leur augmentation est due en partie à une meilleure comptabilisation des attaques.
 
Selon ce rapport, 32 attaques ont été signalées au large des côtes du Bénin, du Nigeria et du Togo entre janvier et juin, contre 25 en 2011. La plupart des raids impliquent un niveau élevé de violence, avec des dizaines de prises d'otages, précise le rapport.
 
Après la Corne de l'Afrique, les côtes de l'Afrique de l'Ouest sont désormais identifiées comme un nouveau point chaud de la piraterie, où les tankers chargés de brut sont particulièrement visés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !