Carton rouge au travail des enfants

12/06/2014
Carton rouge au travail des enfants

56,9% des enfants togolais, âgés de 5 à 17 ans, sont potentiellement en situation de travailler. Un chiffre communiqué jeudi par Bureau international du travail (BIT) pour le Togo à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants organisée par l’OIT.

La pauvreté et les chocs économiques incitent certains parents à envoyer leurs enfants aux champs plutôt qu’à l’école. Les adolescents préfèrent parfois se déscolariser pour trouver un job rémunéré.

‘Le Togo a fait des efforts pour assurer un meilleur encadrement des familles. Il faut faire en sorte que les enfants puissent aller à l’école et donc créer un environnement propice grâce à la protection sociale’, a indiqué Essodina Abalo, point focal du BIT à Lomé.

Pour les autorités togolaises, la protection sociale a un sens économique et social. Elle permet d'accéder à l'éducation, à la santé et à l'alimentation et joue un rôle essentiel dans la lutte contre le travail des enfants. 

En 2013, lors de la 3e Conférence mondiale contre le travail des enfants, à Brasilia, la communauté internationale avait adopté la Déclaration de Brasilia, qui insiste sur le besoin d'un travail décent pour les adultes, d'une éducation gratuite, obligatoire et de qualité pour les enfants et d'une protection sociale pour tous. 

Plus de 168 millions d’enfants travaillent dans le monde. Plus de la moitié d’entre eux effectuent des travaux qui mettent leur santé et leur sécurité en danger. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.