Catastrophes naturelles : évaluer pour anticiper

30/10/2012
Catastrophes naturelles : évaluer pour anticiper

Le 18e colloque international en évaluation environnementale (SIFEE) se déroulera à Lomé du 10 au 13 juin 2013. Cette rencontre qui rassemble les experts francophones est organisée en partenariat avec l’Agence nationale de gestion de l'environnement du Togo (ANGE) et l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF).

« L’évaluation environnementale comme outil de prévention et de gestion des catastrophes», tel sera le thème de la rencontre.

La précédente édition s’était tenue à Montréal en juin de cette année.

Le choix de Lomé pour accueillir le colloque est une récompense accordée au Togo pour les efforts faits en matière de gestion et de préservation de l’environnement.

Depuis 1987, il existe un ministère de l’Environnement et des ressources forestières. En 1988, le Togo a été le premier pays d’Afrique sub-saharienne à se doter d’un code de l’environnement. Et depuis 15 ans, une politique nationale de l’Environnement fixe le cadre légal auquel il faut ajouter la loi sur l’environnement adoptée en 2008.

« Le choix du Togo est une reconnaissance des efforts fournis et un motif d’encouragement à mieux faire. Les retombées de cette rencontre internationale seront importantes sur le plan scientifique, stratégique, diplomatique, publicitaire, et économique », a souligné Koffi Effanam Adadji, le directeur général de l’ANGE.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014. 

La France rénove sa culture

Culture

L’Institut Français (ex-centre culturel français) rouvrira ses portes dans de nouveaux locaux à la fin de ce mois.

Le CSAO va se réunir à Lomé

Coopération

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) organisera prochainement au Togo une‘ Semaine de l’Afrique de l’Ouest’.

Une force de conviction

Finances

Kossi Assimaidou quittera ses fonctions d’administrateur du Fonds monétaire international (FMI) à la fin de ce mois.