Ces Togolais du bout du monde

29/03/2008
Ces Togolais du bout du monde

De nombreux Togolais vivent en dehors de leur pays. En Afrique, bien sûr, mais aussi en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Plus étonnant, certains se sont installés dans le Pacifique.

A 17.600 km du Togo se trouve l'archipel français de Nouvelle Calédonie, situé à moins de deux heures d'avion de l'Australie.C'est là que réside une petite communauté togolaise dont certains membres sont installés sur place depuis une vingtaine d'années.

C'est le cas de Ledji Bello (originaire de Tsévié et d'Atakpamé), la sŒur de Bella Bello, star de la chanson togolaise. Ledji habite Pouembout qui se trouve dans le Nord de la Calédonie où elle enseigne au lycée agricole d'état ; le plus grand de France.

La diaspora sur l'île est estimée à une dizaine de membres ; surtout des femmes venues de métropole suivre leur mari (généralement Français) nommés en poste à Nouéma.

Les hommes sont plus rares, à l'exception peut être du Pasteur Koffi Néno Néné appelé « Hope » surnom affectif donné par ses paroissiens nouméens.

Koffi vit à Nouméa depuis près de deux ans et s'occupe de la grande paroisse

protestante du vieux temple en plein centre ville.

Il est originaire de Kpalimé et est installé en Nouvelle Calédonie avec sa femme Bérangère et son fils Nathan.

D'après le Pasteur, une trentaine de Calédoniens devraient se rendre prochainement a Lomé dans le cadre d'une visite touristique au Togo.

Autre figure de la communauté togolaise de Calédonie, Aline Lawson, arrivée il y a 8 ans et mariée à Ludovic présent sur l'île depuis 25 ans. Elle travaille dans un cabinet dentaire de Nouméa .

Le couple se rend au Togo une fois par an pour voir la famille à Aneho et à Lomé.

Malgré la distance avec le Togo et un décalage horaire de 11h (quand il est midi à Lomé il est 23h le même jour à Nouméa) les Togolais de Nouvelle Calédonie gardent le contact avec la mère patrie par téléphone et email.

ADEBAYOR, UNE STAR A NOUMEA

Le Togo est très populaire en Nouvelle Calédonie pour la simple raison que de nombreux enseignants français et d'anciens militaires à la retraite y ont séjourné il y a quelques années.

Populaire aussi pour son football avec, bien sûr, Emmanuel Adebayor mais aussi -ce qui est plus surprenant- avec l'équipe de foot des Eperviers. Notoriété sans doute acquise lors de la Coupe du monde de 2006.

Christian Biciw, un Kanak pur souche de la tribu Xodré originaire de l'île de Lifou (à 200 km de Nouméa) est imbattable sur le Togo. Il connaît le nom de presque chaque ville ou les bons petits plats préparés par les cuisinières togolaises. Le résultat de 3 ans d'amitié avec un professeur originaire du Togo.

Avant son départ, l'enseignant lui a remis un petit drapeau togolais qui ne quitte plus sa case. « Un fanion qui vient de Décon, vous vous rendez compte », s'enthousiasme Christian Biciw.

Il existe certaines similitudes entre le Togo et la Nouvelle Calédonie : habitat, végétation, alimentation. Sur place on consomme presque la même chose, du manioc, de la patate douce, des ananas, des mangues ou de l'igname

Pas étonnant que la communauté togolaise se sente si bien dans cette île du bout du monde.

De notre envoyé spécial à Nouméa, Tarek Boustani

En photo : le Pasteur Koffi Néno Néné, son épouse, Bérangère et leur fils Nathan

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.