Chaud devant !

19/11/2012
Chaud devant !

L’Afrique subsaharienne est l’une des régions les plus vulnérables aux changements climatiques.

Un réchauffement de 2° entraînerait une diminution du produit intérieur brut (PIB) de 4 à 5%, une réduction de la productivité agricole et une augmentation du chômage, estime Khardiata Lo N’diaye, la représentante du PNUD à Lomé.

Les récentes études conduites au Togo montrent que d’ici 2025, les pertes de recettes agricoles des petits producteurs de maïs et de riz s’élèveront respectivement à 6,16 milliards de Fcfa et à 1,4 milliards. 

Last but not least, la montée des eaux de 24cm pourrait menacer le littoral, notamment les infrastructures hôtelières.

Des prévisions qui font froid dans le dos.

Mais rassurons-nous, il s’agit pour l’instant de simples prévisions.

Par prudence, le gouvernement s’est lancé  dans un Plan d’action national d’adaptation aux changements climatiques (PANA) qui lui a déjà permis de mobiliser des financement - encore insuffisants - pour réduire la vulnérabilité des populations et de l’économie togolaise aux changements de climat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.