Comment faire revenir les talents ?

13/11/2017
Comment faire revenir les talents ?

Les actifs en Diaspora sont d'accord pour revenir à conditions salariales équivalentes

27% de la population togolaise vit en dehors du Togo et plus de la moitié occupe un emploi. Chiffres communiqués lundi par des sources gouvernementales.

‘Le Togo souffre d’une pénurie de ressources humaines qualifiées due à l’immigration professionnelle. Les conditions sociopolitiques poussent les citoyens à partir à la recherche de meilleures conditions de vie et de travail’, a reconnu Kossi Kassegnin-Donko, du ministère de l’Emploi.

L’objectif est bien sûr de convaincre les Togolais candidats à l’expatriation de rester dans leur pays et à ceux qui sont à l’étranger – les cadres notamment - de revenir. Pas si simple. 

C’est pourquoi, l’organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’OIT accompagnent le Togo dans un programme baptisé soutien à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest.

Une façon de gérer les flux et de créer un cadre propice pour tous ceux qui souhaitent travailler dans la région sans contrainte de réglementation trop lourde pouvant conduire à l’échec. Un dispositif qui devrait permettre aussi aux autres ressortissants ouest-africains de venir travailler au togo.

Cette politique ne concerne pour le moment que les Etats de la Cédéao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.