Commerce morbide

22/01/2018
Commerce morbide

Drôle d'exposition

Il n’existe pas de sociétés de pompes funèbres au Togo comme en connaît en Europe ou aux Etats-Unis chargées de s’occuper des obsèques de A à Z. Les familles de débrouillent de manière ‘artisanale’. La première tâche consiste à acheter un cercueil. Il en existe de nombreux et à tous les prix. Et pas la peine de parcourir des kilomètres. Les fabricants se trouvent à chaque coin de rue ou presque à Lomé.

Le métier ne connaît pas de baisse d’activité. Et pour cause …

Les cercueils sont exposés et fabriqués à ciel ouvert.

Problème, présenter un cercueil n’est pas anodin. Il ne s’agit pas de motos ou chaussures.

Les responsables municipaux aimeraient davantage de discrétion de la part des menuisiers. En dépit des mises en garde des agents de la ville depuis au moins 2 ans, rien n’a changé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.