Commerce morbide

22/01/2018
Commerce morbide

Drôle d'exposition

Il n’existe pas de sociétés de pompes funèbres au Togo comme en connaît en Europe ou aux Etats-Unis chargées de s’occuper des obsèques de A à Z. Les familles de débrouillent de manière ‘artisanale’. La première tâche consiste à acheter un cercueil. Il en existe de nombreux et à tous les prix. Et pas la peine de parcourir des kilomètres. Les fabricants se trouvent à chaque coin de rue ou presque à Lomé.

Le métier ne connaît pas de baisse d’activité. Et pour cause …

Les cercueils sont exposés et fabriqués à ciel ouvert.

Problème, présenter un cercueil n’est pas anodin. Il ne s’agit pas de motos ou chaussures.

Les responsables municipaux aimeraient davantage de discrétion de la part des menuisiers. En dépit des mises en garde des agents de la ville depuis au moins 2 ans, rien n’a changé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.