Conflit entre prêtres et chef traditionnels

09/05/2008
Conflit entre prêtres et chef traditionnels

Rien ne va plus entre les chefs traditionnels et les prêtres Vodou dans la préfecture des Lacs. La zizanie est née sur la la fixation  de la date et de l'organisation de la cérémonie  traditionnelle « Ekpé Sosso » (prise de la pierre sacrée), un rituel du peuple Gin qui  attire tous les ans, touristes et autorités dans la forêt sacrée des Lacs à une quarantaine de kilomètres à l'Est de Lomé.

Jeudi, le ministre de l'Administration territoriale Pascal Bodjona a écouté les plaintes d'une délégation des prêtres. Bardés d'amulettes et de perles, les prêtres Vodou sont allés expliquer au ministre les problèmes qui les opposent à leurs chefs traditionnels. « Neuf de nos prêtres ont été suspendus par le chef Sédégbé de Glidji sans notre consentement. Nous sommes des initiés et un non initié n'a pas autorité à suspendre les détenteurs  des us et coutumes que nous sommes» s'est plaint Togbui Gnaglodjro III, président des prêtres Vodou.

Pour Pascal Bodjona, « Ces divergences peuvent ternir l'image et la crédibilité de cette pratique ancestrale et vos ancêtres ne seront pas fiers de vous ».

Cette crise qui dure depuis un mois a contraint le ministre à faire le déplacement de Glidji, il y a quelques jours pour calmer les esprits et pour tenter de sauver l'image de ce rituel qui fait la fierté à la fois du Togo et du peuple Gin.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).