Confusion autour des « réfugiés » ghanéens

25/05/2010
Confusion autour des « réfugiés » ghanéens

Environ 3.500 Ghanéens, majoritairement des femmes et des enfants ont franchi la frontière nord du Togo pour se réfugier dans le pays après des conflits ethniques et des disputes concernant des terres agricoles dans le nord du Ghana.

C’est ce qu’indique la BBC, citant le ministre togolais de la Sécurité, Mohammed Atcha Titikpina.

Un camp provisoire a été installé à Tandjouaré pour accueillir les familles. 

Après avoir visité les installations, le ministre a déclaré à la BBC qu’il s’était rendu sur place à la demande du gouvernement togolais « pour exprimer sa sympathie et sa solidarité à nos frères et sœurs ghanéens. Notre préoccupation est de fournir le plus rapidement possible aux réfugiés la sécurité, de quoi manger, de quoi s’habiller et des structures temporaires de logement », a-t-il indiqué.

De son côté, un officiel ghanéen, interrogé par la radio Citi FM mardi, a démenti l’information. Kale Caesar, ministre adjoint en charge de l’Upper West Region, a déclaré qu’aucun citoyen n’avait fui et qu’il s’agissait certainement d’une erreur du journaliste de la BBC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.