Constat accablant

17/10/2013
Constat accablant

Au Togo, les femmes subissent toujours des violences psychologiques et corporelles. C’est le résultat d’une étude publiée par le Réseau des organisations féminines d’Afrique francophone  (ROFAF).

On ignore le nombre de victimes dont la plupart ne déposent pas plainte. En revanche, on a une idée plus précise du type de sévices pratiqués.

Les violences institutionnelles (pressions psychologiques) représentent 96% des cas. Les violences physiques, 94%, les violences sexuelles, 93% et les violences économiques 79%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.