Crash évité de justesse

15/08/2008
Crash évité de justesse

Un Airbus A320 de la compagnie turque Turkish Airlines assurant la liaison entre Istanbul et Lagos au Nigeria a effectué dans la nuit de jeudi à vendredi un atterrissage d'urgence à l'aéroport Gnassingbé Eyadema de Lomé à la suite d'une panne de tous les instruments de navigation, rapporte l'agence Apa.

L'avion avait à son bord 196 passagers et membres d'équipage.Selon le Colonel Latta, directeur général de l'aviation civile au Togo, l'appareil, a commencé sa descente sur Lagos quand subitement tous les instruments de navigation ont lâché, et l'avion n'avait plus d'orientation.

« Le pilote commandant de bord a pris un cap vers l'ouest sachant que tout le long de la côte, il pourra avoir la chance de se poser soit à Cotonou, soit Lomé, soit à Accra. Passant sur Lomé, la seule chance, c'est que Air France s'apprêtait à décoller vers Paris et les balisages, c'est-à-dire l'éclairage des pistes étaient allumés », a expliqué à la presse le colonel Latta.

Cela a permis au pilote de comprendre qu'il survolait un pays et avec une piste d'atterrissage. Il a donc amorcé sa descente.

« Il a survolé la zone de Lomé, les habitations autour de l'aéroport à très basse altitude.

Il voulait garder toujours la vue de la piste. La deuxième chance c'est que il faisait beau .il n'y avait pas de nuage et la piste était visible », a ajouté le responsable aéroportuaire togolais.

Le colonel Gnama-Latta, officier de l'armée de l'air togolaise et pilote de formation a salué le professionnalisme des agents du bureau togolais de l'ASECNA.

« L'ASECNA a vu cet avion qui faisait des manŒuvres. A cette altitude basse, les contrôleurs ont compris que cet avion avait des problèmes », a-t-il précisé.

Il a indiqué que l'avion a atterri sans que les membres de l'équipage ne sachent où ils se sont posés.

« C'est un cas qu'on rencontre sur mille », a souligné le colonel Latta.

Un avion devra venir d'Istanbul avec un autre équipage afin d'identifier cette panne.

En photo : un Airbus A320 similaire à celui qui s'est posé à Lomé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.