Crédit auto : accès plus facile, promet la CFAO

31/05/2013
Crédit auto : accès plus facile, promet la CFAO

L’explosion de la vente des voitures d’occasion au Togo s’explique, en partie, par le fait que la grande majorité de la population n’a pas accès au crédit automobile. Critères de sélection draconiens, taux élevés en constituent les principaux obstacles. Seuls les riches particuliers et les entreprises prospères peuvent en bénéficier.

Si on peut s’étonner des taux prohibitifs des crédits à la consommation pratiqués par la plupart des banques, on ne peut pas leur reprocher de prendre toutes les garanties pour s’assurer que le client est solvable. C’est le B. A. BA du métier.

Il n’en reste pas moins que de nombreux acquéreurs potentiels sont pénalisés.

CFAO Motors, la filiale distribution automobile (Citroën, Toyota, …) du Groupe français CFAO, entend inverser cette tendance. Elle vient de nouer des accords avec plusieurs établissements financiers afin de proposer à ses clients des crédits auto à des taux plus abordables.

S’agissant des critères retenus par les banques, Albert Zilevou (photo), le responsable marketing de CFAO, assure qu’ils seront « objectifs et souples ».

Par cette initiative, CFAO tente de booster son carnet de commandes et de damer le pion à ses concurrents.

Entretien avec Albert Zilevou, responsable Marketing

Republicoftogo.com : Le marché de l’occasion est en pleine expansion en  raison des contraintes liées à l’obtention de crédits à la consommation et à des taux très élevés. La CFAO va-t-elle introduire  la solution miracle ?

Albert Zilevou : Ce n’est pas la solution miracle ! C’est une offre que nous lançons en partenariat avec les Banques pour permettre aux Togolais moyen de pouvoir acquérir un véhicule neuf.CFAO Motors fera des efforts en termes de prix et les banques partenaires, offriront également des taux de crédit vraiment inédits pour permettre aux clients de pouvoir acquérir d’un véhicule neuf.

Republicoftogo.com : Quelle seront les exigences des banques et les taux pratiqués dans le cadre de votre partenariat ?

Albert Zilevou : Concernant les banques, les conditions seront plus souples que les conditions classiques. Dans le cadre de ce partenariat, les banques ne vont pas demander beaucoup de gages ou d’hypothèques. Les banques vont offrir des conditions vraiment souples pour permettre aux togolais moyens de concrétiser leur rêve.

Republicoftogo.com : Quel est le taux exact qui sera appliqué ?

Albert Zilevou : C’est un partenariat qui se fait avec 4 banques. Les taux commencent à partir de 7%. Il y a un seuil fixé que les banques ne dépasseront pas.

Republicoftogo.com : Dans un pays comme le Togo où le business informel est très développé et le cash le seul moyen de paiement, comment accorder un  crédit auto à des demandeurs qui n’offrent aucune garantie de solvabilité ?

Albert Zilevou : Le véhicule pour lequel la banque accompagne le client est un investissement, du coup le véhicule sera gagé. Le véhicule servira de caution.

Republicoftogo.com : Qui a accès à ces offres ?

Albert Zilevou : Tout particulier salarié. Il suffit de se présenter auprès des Banques et le dossier de crédit sera examiné rapidement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.