Dangereux et illégal

02/06/2016
Dangereux et illégal

Pas d'accident à déplorer pour le moment

Certains automobilistes togolais ont décidé de passer de l’essence au gaz butane. La manipulation n’est pas sans risque et en tout cas totalement interdite.

Il faut s’y connaître un peu en mécanique pour réaliser la transformation qui peut fonctionner à partir d’un réservoir ou d’une bonbonne, ce qui est le cas la plupart du temps.

De nombreux taxis en Côte d’Ivoire et au Ghana ont déjà adopté cette solution illégale.

Illégal, mais aussi dangereuse car le conducteur n’est pas à l’abri d’une explosion.

Alors pourquoi les Togolais sont tentés par cette option ? Pour des raisons économiques. Si le gaz butane est cher à l’achat, il revient moins cher à l’utilisation sur un véhicule.

Sauf que l’on est loin de la technologie GPL.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.