Dangereux et illégal

02/06/2016
Dangereux et illégal

Pas d'accident à déplorer pour le moment

Certains automobilistes togolais ont décidé de passer de l’essence au gaz butane. La manipulation n’est pas sans risque et en tout cas totalement interdite.

Il faut s’y connaître un peu en mécanique pour réaliser la transformation qui peut fonctionner à partir d’un réservoir ou d’une bonbonne, ce qui est le cas la plupart du temps.

De nombreux taxis en Côte d’Ivoire et au Ghana ont déjà adopté cette solution illégale.

Illégal, mais aussi dangereuse car le conducteur n’est pas à l’abri d’une explosion.

Alors pourquoi les Togolais sont tentés par cette option ? Pour des raisons économiques. Si le gaz butane est cher à l’achat, il revient moins cher à l’utilisation sur un véhicule.

Sauf que l’on est loin de la technologie GPL.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.